• Moi, je ne “ tourne pas les pages ”,
    je déteste cette expression simpliste, je n'oublie rien, je ne zappe pas, je ne renouvelle pas ma vie comme si rien avant n'avait existé.
    Elle est un fil continu que je tisse, je ne gomme personne,
    je suis faite de tous mes souvenirs, de mes amours, je suis un patchwork vivant de moments de vie, je suis faite des autres, pour les autres, et chacun m'a construite ou meurtrie ..
    Je ne tourne pas les pages, je les écris...........

  • Le problème tu vois, c’est que je ne peux m’empêcher de penser à toi.
    C’est pas faute d’essayer pourtant.
    J’ai essayé des dizaines de fois.
    Que dis-je, j’ai essayé des millions de fois même.
    Mais y a vraiment rien à faire.
    J’ai plus envie d’aimer tu comprends, et encore moins de t’accorder de l’importance, mais j’ai beau essayer de m’intéresser aux autres, personne ne brille autant que ta présence.

  • Dans la vie trop de faux semblant,
    j'ai l'impression qu'il n'y a que l'hypocrisie et les cons,connes
    .Des gens qu'ils dominent la société et ses habitants....
    Trop de langues fourchues impunément.
    Ils,elles s'agitent en espérant un peu d'attention,
    mais après tout ils,elles ne trouvent que désolation .
    ils,elles croient avoir assez d'imagination pour s'en sortir sans aucune hésitation....
    ils,elles parlent sans cesse de respect,
    mais en aucun cas ne le comprennent il y a rien à faire,
    tout me parait suspect et qu'on se le dise.
    Dans ce monde domine le chacun pour soi et c'est sans scrupule.
    Trop d'hypocrisie, et de mensonges mais surtout que des mèfaits....
    Trop de gens qui s'y croient plus d'une fois,la plupart jouent sans cesse un jeu c'est ridicule mais qu'est-ce qu'on y peut dans la vie il y a trop de faux semblant portant le masque de la sincèrité.

  • Nous sommes tous brisés!
    La vie n'épargne personne!
    Nous vivons tous des moments rudes, des moments de doutes, de peur, de joies...
    Que croyais-tu? Que tu étais la seule à souffrir sur Terre?
    Non, tu n'es pas la seule...
    Nous souffrons tous tellement.
    Si tu savais à quel point je souffre, à quel point je doute de moi-même, de mes proches, de mes sentiments, du monde dans lequel je vis...
    Moi aussi j'ai peur! Peur d'aimer, d'haïr, peur de vivre.
    Il nous arrive à tous de regretter nos choix.
    De se dire "Et si" mais avec des "Et si" nous pouvons refaire le monde.
    De regretter d'avoir fait confiance à certaines personnes qui n'en étaient pas dignes, de regretter d'avoir dit des choses qui blessent...
    Nous sommes tous brisés! Je le suis...
    Il m'arrive de regretter d'être venue au monde.
    J'ai peur de ce que l'avenir me réserve, des personnes qui peuvent rentrer dans ma vie conviées ou pas, de celles qui partiraient sans que je le veuille, de celles qui refusent de partir...
    J'ai mal, mal de vivre, d'exister, de devoir faire semblant de sourire et de retenir mes larmes.
    Alors stop! Par pitié, ne te plains pas!
    Cesse donc de te croire le centre du monde, de jouer la martyre.
    Rends-toi compte de tout le bonheur qui t'entoure, vois le bon côté des choses...
    Oui nous sommes tous brisés!
    Tous...
    Mais la différence entre toi et moi, c'est que moi je ne cesserais jamais de me relever et de continuer d'avancer...

  • Anonyme

    éNORME COURAGE POUR SURMONTER